Posted: Updated:

2018 a été l’année de tous les records pour les énergies renouvelables, selon le Panorama de l’électricité renouvelable publié par RTE. Eolien, solaire, hydraulique, bioénergies, toutes les filières affichent de fortes progressions de production et de capacités.

Avec 51,17 GW installés, dont 2 494 MW raccordés en 2018, la France détient le 4ème parc de production d’électricité renouvelable européen – presqu’à égalité avec l’Espagne (51,8 GW) mais deux fois plus petit que le parc du champion allemand (117 GW). En 2018, les énergies renouvelables ont couvert 22,7% de la consommation électrique française (+ 4,1 points par rapport à 2017). Cette forte hausse provient essentiellement de la croissance de la production hydraulique, la première parmi les sources d’électricité renouvelable avec 50% de la capacité installée.

Record pour l’éolien

Pour sa part, la filière éolienne a vu sa production croître de 15,3 % l’an dernier, à 27,8 TWh. 1 560 MW ont été raccordés (+11,5%), un record. RTE souligne que la filière, avec une puissance cumulée de 15 108 MW, a dépassé la cible de 15 GW fixée par le gouvernement.  Au niveau régional, les Hauts-de-France et Grand Est cumulent près de 50% de la production nationale. A noter : la première éolienne en mer – un démonstrateur, sur fondation flottante (Floatgen), installé au large du Croisic – a été connectée au réseau français en 2018.

Le solaire et les bioénergies en hausse

De son côté, l’électricité produite par la filière solaire a atteint un nouveau record avec 10,2 TWh (+ 11,3 %). La région Nouvelle-Aquitaine est la plus productrice (2,9 TWh), précédant l’Occitanie et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (respectivement 2,2 TWh et 1,6 TWh). Enfin le parc bioénergies a progressé de 3,8% (74 MW), à 2 026 MW. 2019 affichera également une forte croissance de l’électricité renouvelable puisque, fin 2018, les projets s’élevaient à 17 012 MW, dont 8 566 MW d’éoliennes terrestres, 3 027 MW d’éoliennes offshore, 4 266 MW d’installations solaires, 924 MW d’installations hydrauliques et 229 MW d’installations bioénergies.

© AdC – Agence de Contenu
Publications similaires

L’année 2018 a été marquée par une production électrique particulièrement décarbonée, notamment...

Pour apaiser le climat social, le gouvernement a annoncé en fin d’année une annulation de la hausse...

La commande d’ARENH pour 2019 a excédé le plafond de 33 TWh Prévu par la loi NOME en 2010, le...