Du charbon à la biomasse

 

La région de Gardanne est empreinte d’une histoire minière ancienne, longue de quatre siècles. Jusqu’à 6 000 mineurs ont œuvré sur le territoire pour exploiter le charbon. Au début des années 50, le site de Provence a vu naître plusieurs unités de production d’électricité (de 50 MW, ce qui était déjà beaucoup à l’époque) à base de charbon pour éclairer les centaines de kilomètres de galeries, qui pour certaines, allaient jusqu’à l’Etang de Berre.

En 2012, E.ON/Uniper, l’actuel exploitant du site, décide de le pérenniser avec la conversion du charbon à la biomasse de l’unité Provence 4, avec l’ambition de réduire les émissions de CO2 tout en produisant la même quantité d’électricité.

Parmi les efforts déployés par Uniper (installation de parcs photovoltaïques, éoliens, cycles combinés gaz), la conversion de la tranche 4 du site de Provence est une initiative majeure au profit de la transition énergétique.

Un projet au cœur de la transition énergétique

En 2011, le Gouvernement choisit Uniper pour répondre à  l’appel d’offres de la Commission de Régulation de l’Energie (« CRE4 ») avec l’ambition de développer la production  d’électricité à partir de biomasse en France.

Le choix de convertir une centrale charbon en centrale biomasse est original. Les émissions de CO2 de l’unité ont été réduites de 70 %. Ce projet concerté et ambitieux a demandé des efforts conséquents en recherche et développement, la formation des équipes et une adaptation aux toutes dernières innovations.

> Téléchargez la plaquette « Provence 4 Biomasse »

Un bassin d’emploi local en reconversion

 

Après 4 siècles d’exploitation minière, la ville de Gardanne développe aujourd’hui son bassin d’emplois autour de la transition énergétique. Uniper a formé ses équipes aux nouveaux procédés liés à la production d’électricité à partir de biomasse et les a élargi avec des ingénieurs, logisticiens et forestiers.

La Centrale de Provence génère (directement et indirectement) 1 000 emplois sur le territoire :

  • 180 emplois directs sur la centrale
  • 200 emplois liés aux prestations externes (maintenance, matériel, gardiennage, nettoyage)
  • 300 emplois liés aux transports
  • 450 emplois liés à l’approvisionnement en biomasse de la Centrale

Le passage à la biomasse de cette unité sur la centrale de Provence permet de redonner de la vitalité au tissu économique méditerranéen en créant des emplois locaux et pérennes dans les secteurs de la logistique, du transport, de l’énergie et de la forêt.

 

 

Actualités

9 novembre 2018

Uniper lance un appel à intiatives

Uniper lance un appel à initiatives dans le cadre de la sortie du charbon programmée par le gouvernement pour 2022. Il vise le développement d’activités, en priorité énergétiques, en synergie avec les activités présentes sur ses deux sites : deux unités gaz à Saint-Avold (Moselle) et une unité biomasse à Gardanne (Bouches-du-Rhône). Les candidats ont jusqu’au 5 décembre pour remettre leur proposition.

En savoir plus
28 juin 2018

Carrefour International du Bois

Lieu d’échanges et de décisions, le Carrefour International du Bois réunit chaque année les professionnels de la filière bois. Uniper France était présent lors de cette édition 2018 et s’est associé au Grand Appel à Renouveler la forêt française.

En savoir plus
27 juin 2018

Mécénat Plantons pour l’avenir

Uniper s’engage pour pérenniser la ressource dans la région en participant financièrement aux projets de reboisement sur la région PACA. Son engagement se place dans la continuité de ses actions menées avec son Lab’Forêt.

En savoir plus